Conseils de scout pour préparer sa rando !

Publié le 10 avril 2019 dans "Dossier"

Une passion pour la randonnée

Depuis l’âge de 11 ans je pratique la randonnée, j’ai commencé avec le scoutisme. C’est grâce à un camarade qui m’avait dit à l’époque : “Viens, c’est trop cool !”

J’ai aujourd’hui 35 ans et je continue car c’est devenu une passion. C’est un bon moyen d’être en pleine nature, avoir des sensations bien propres, ne pas être à l’étroit, profiter de l’envergure du décor offert par la randonnée. Tout est loin mais en même temps atteignable, l’espace est infini et tellement ouvert.

Ce que m’apporte la randonnée

Grâce à la randonnée je peux être en communion avec mon environnement. Généralement quand je fais de la randonnée, je l’associe au camping. C’est une sorte de défi et cela dépend des randonnées considérées, par exemple faire une randonnée au Kilimandjaro m’a donné la sensation de respirer, d’être serein, ca m’a vidé la tête un peu comme quand je vais à la natation. C’était comme une retraite philosophe tout en faisant des efforts.

J’aime bien faire de la randonnée dans des paysages variés, plutôt dans des environnements assez vert, plus boisé que rocailleux, de type clairière ou champêtre du côté des Alpes, le Queyras, les Cévennes. C’est sympa et ca offre des paysages assez variés, assez montagneux mais pas trop non plus.

D’habitude je pars en randonnée en juillet, mais je préfère fin avril, mai et septembre car les conditions climatiques sont clémentes et il y a moins de monde.

Mes conseils pour préparer sa randonnée

Lorsque je fais de la randonnée sur plusieurs jours, c’est avec des potes. On fait du camping avec nos tente ultra light de moins d’un kilo, nos sacs de randonnée, réchauds, nourriture lyophilisée. Le mieux c’est d’avoir sur son parcours des refuges. Je suis plutôt flexible, je m’adapte au parcours, c’est aussi ça qui est intéressant car chaque randonnée a une spécificité et je trouve cela intéressant de s’adapter.

Si j’ai des conseils à donner c’est de prévoir suffisamment d’eau; pour une randonnée de 5 heures il faut 3 litres d’eau. Aussi prévoir des fruits secs ou une source de glucose car ca peut arriver d’avoir une fringale et c’est le meilleur remède.
Dans l’équipement le plus important ce sont les chaussures, je vous conseille de ne pas mettre de nouvelles chaussures pour une nouvelle randonnée sinon je vous garantie d’avoir des ampoules.

Mes prochaines destinations randonnées sont du côté de Perpignan, à Madère et en île de France vers Fontainebleau.

Si je devais résumer ce qu’est la randonnée en quelques mots : sérénité, envergure, défi et bien être !

Merci à Charles d’avoir partagé son expérience avec se-balader.fr

Chers promeneurs, chers randonneurs, le printemps est arrivé, n’oubliez pas de vous protéger des intempéries lors de vos randonnées et de vos balades, voici notre sélection de must-have :

Le poncho pluie réutilisable :
Poncho pliable à enfiler rapidement sur vos même avec votre sac en cas de pluie inattendue !

Le poncho ultra light :
Si vous partez pour une randonnée longue, optez pour un poncho ultra compact et respirant qui sera votre allié en cas d’averse !

La veste imperméable Northface Homme :
La veste imperméable homme qui ne vous lâchera pas d’une semelle, élégante et respirante !

La veste imperméable Northface Femme :
La veste imperméable femme qui ne vous lâchera pas d’une semelle, élégante et respirante !

Tour de cou multifonction :
En avril ne pas se découvrir d’un fil !
Ce tour de cou appelé familièrement “buff”vous sera très utile !

Bonne préparation et bonne randonnée !