PrevNext

Amiens - Sur les pas de Jules Verne

Somme - Amiens
Amiens -
Niveau
:   
Durée :   02h00
Distance :   6 km
Dénivelé :   20 m
Balisage :   
Environnement :   Ville
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Amiens - Sur les pas de Jules Verne

Dans la cité dominée par la tour Perret et la cathédrale qui se mire dans les eaux de la Somme, parcourez les rues sans doute empruntées par le célèbre écrivain.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Amiens - Sur les pas de Jules Verne

Dans la cité dominée par la tour Perret et la cathédrale qui se mire dans les eaux de la Somme, parcourez les rues sans doute empruntées par le célèbre écrivain.  Du centre de la place du Maréchal-Joffre (monument des Illustrations Picardes sculpté en 1879 par Gédéon de Forceville ; une femme, symbolisant la Picardie, y est entourée de Picards célèbres), proche de la maison de Jules Verne, partir vers le nord (dans le jardin voisin, sculpture d’Albert Roze représentant des enfants lisant autour de Jules Verne). Prendre la rue des Otages (à gauche, hôtel Bouchot Vagnier, début xxe, art nouveau et néogothique, devenu chambre régionale de Commerce et d’Industrie), traverser la place René-Gobelet (statue du maréchal Leclerc à l’entrée du square Saint-Denis) et continuer par la rue Victor-Hugo jusqu’au n° 36, musée d’Art local et d’Histoire régionale (hôtel de Berny en brique et pierre de 1634 qui fut jusqu’à la Révolution le siège des Trésoriers de France de la Généralité de Picardie).

Prendre à gauche la rue Lesueur, contourner le palais de justice (achevé en 1880) et tourner encore à gauche. Virer à droite pour faire le tour du square Jules-Becquet et voir au passage le logis du roi puis la maison du Sagittaire (façade Renaissance). Suivre la rue à gauche puis la rue Dusevel à droite et déboucher sur la place Notre-Dame où se dresse la cathédrale  (la plus vaste de France avec 145 m de long, 70 m de large au transept et 42 m de hauteur sous voûte ; la flèche culmine à plus de 112 m ; fruit d’une longue période de prospérité, elle fut construite en un temps record de 1220 à 1290 environ). Emprunter la rue Cormont qui longe le côté sud, puis descendre à gauche après le chevet de la cathédrale pour arriver dans le quartier Saint-Leu (niché au pied de la cathédrale, maillé de nombreux bras de la Somme, il vivait naguère au rythme des modestes artisans de cuir, du textile et de la teinture). En bas, tourner à droite, puis franchir à gauche le pont du Cange (aux trois arches en grès XVe). Longer le quai Bélu, continuer par la rue Motte et se diriger vers l’église Saint-Leu  (édifiée au xve siècle en gothique flamboyant).

Prendre la rue Saint-Leu à droite (vestiges des derniers moulins en torchis et bois XVIe-XVIIIe-XIXe). Au bout, tourner à gauche, traverser la rue des Déportés et continuer par la rue en face, au pied de la citadelle (elle fut construite au XVIe siècle ; aux austères remparts de briques s’oppose l’élégance de la porte de Montrescu 11 daté de 1531). Entrer dans le jardin des plantes  (classé parmi les plus beaux de France). Sortir par le boulevard, obliquer à droite et franchir la Somme au port d’Aval (château d’eau en brique et pierre de 1751 qui alimentait quatre fontaines monumentales ; de l’autre côté, bâtiment futuriste de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Electronique et Electrotechnique construit en 1993). Continuer en face par la rue de Condé qui vire à gauche (hôtel particulier XIXe où se voient encore les arcades du cloître des Soeurs Grises). Tourner à droite puis à gauche dans la rue Saint-Germain et arriver près de l’église Saint-Germain-l’écossais (style gothique flamboyant XVe à trois nefs).

Emprunter la rue du Chapeau-des-Violettes à droite et gagner la place au Fil, où se dresse le beffroi (emblème des libertés communales). Continuer et contourner l’hôtel de ville (d’origine XVIe, reconstruit deux siècle plus tard et agrandi au xixe siècle) par la droite pour déboucher sur la place de l’Hôtel-de-Ville. Suivre la rue de Beauvais à droite, la rue des Cordeliers à gauche et déboucher dans la rue de la République, face à l’ancienne Caisse d’épargne (dont Jules Verne fut administrateur), près de l’église Saint-Rémi.

Prendre la rue de la République à droite et passer l’hôtel du Préfet (1773), l’hôtel des Feuillants (ancien couvent achevé en 1663 ; après la Révolution, l’hôtel réaménagé servit au département nouvellement créé ; il est le siège du Conseil Général) et le musée de Picardie  (inauguré en 1867 puis en 1869 en présence de l’empereur Napoléon III). Traverser le boulevard, tourner à gauche et découvrir le cirque municipal (inauguré par Jules Verne alors conseiller municipal, le 23 juin 1889 ; pouvant accueillir 3 000 personnes, il offre un diamètre de 44 m, une circonférence de 150 m, une hauteur de 26 m et une piste d’environ 130 m²). Emprunter le boulevard Jules-Verne pour revenir au point de départ.

En partenariat avec la Fédération Française de Randonnée Pédestre

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

4/5
4
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !