PrevNext

Arcs sur Argens

Var - Arc sur Argens
Arc sur Argens - aire de stationnement, chemin du bac
Niveau
:   
Durée :   01h15
Distance :   3 km
Dénivelé :   200 m
Balisage :   jaune
Environnement :   Montagne
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Arcs sur Argens

Il a fait, ces dernières années, quelques « Unes » des journaux, en raison de ses colères irraisonnées... Toutefois, retenir de l'Argens cette seule et unique facette serait méconnaître ses bienfaits comme ses atours. En la circonstance, on pense à la fraîcheur et à la végétation exubérante qu'il offre.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Arcs sur Argens

Il a fait, ces dernières années, quelques « Unes » des journaux, en raison de ses colères irraisonnées… Toutefois, retenir de l’Argens cette seule et unique facette serait des plus malvenus et surtout méconnaître ses bienfaits (pour la vallée) comme ses atours. En la circonstance, on pense à l’ambiance des rives qui le baigne, à la fraîcheur et à la végétation exubérante qu’il offre ainsi qu’aux différents itinéraires qui allient à merveille les plaisirs de la balade et de la découverte. Du côté des Arcs-sur-Argens, c’est au cœur même de la forêt communale que nous sommes conviés à apprécier ce cours d’eau ainsi qu’un de ses principaux affluent : l’Aille.

Associés au Réal, ils ont même sculpté crêtes et gorges, proposant ainsi un paysage à plusieurs visages et à la flore d’une variété rare. C’est d’ailleurs ce qui frappe, d’emblée, tous ceux qui s’aventurent sur la toute nouvelle boucle (inauguration officielle prévue le  12 juillet 2012) tracée par la commune en partenariat avec l’ONF (Office National des Forêts). Toutefois, avant de baigner dans cette oasis, il vous faudra, depuis le village, rejoindre la RN7 (direction Le Muy) et juste avant la rocade pour Draguignan, emprunter sur la droite une route carrossable (chemin du bac). Juste après le pont (où un trait signale la hauteur atteinte par l’Argens lors des inondations de triste mémoire de juin 2010), plusieurs places de stationnement sont aménagées sur le terre-plein; point de départ du circuit “L’Apier de Raybaud”. Cap alors sur le second pont, celui-là même qui domine la mescla (point de rencontre) de l’Aille et de l’Argens où vous pourrez peut-être assister à un ballet de canoës-kayaks descendant le cours.

Après avoir apprécié le spectacle ainsi que cet environnement façonné par les rivières, ravines et diverse sources, revenez sur vos pas, juste avant le pont en fait, et suivez le sentier qui s’infiltre dans le sous-bois en passant sous la barrière blanche et rouge. Frênes, aulnes, peupliers, saules proposent de véritables tunnels végétaux dans lesquels on s’engouffre volontiers, tout en écoutant le gazouillis de l’eau qui s’écoule sur notre gauche. Alors que des haies d’orties nous escortent un peu plus loin, les amas de bois coupés et branches mortes notamment rappellent, que l’Aille aussi, peut avoir de sacrés coups de colère.

Chemin faisant, la végétation se fait toujours plus luxuriante et variée, alors que des petites “plagettes” sauvages invitent à effectuer quelques pauses et à profiter de la fraîcheur de la rivière.

Une vingtaine de minutes (de marche) est passée et le sentier, qui se plaisait jusque-là à suivre le fil de l’eau, se décide à prendre de la hauteur (la seule difficulté du circuit). Avec, à la clé la promesse de changer d’ambiance, de végétation et de multiplier les points de vue. Ce n’est d’ailleurs pas autre chose que l’on apprécie en avalant la montée pour le moins rocailleuse entre les massifs de millepertuis, centaurées et cistes en fleurs. Rassurez-vous, l’effort à fournir n’est nullement violent et de courte durée. Car, très vite c’est une piste qui s’offre sous vos pas, pour rejoindre le col de “l’Apier de Raybaud” avant de basculer sur le versant opposé. Avec plein champ sur l’ensemble de ce territoire de la Dracénie fait de forêts, plaines agricoles, villages médiévaux dont les Arcs, et au loin les sommets de la “Provence Blanche”. C’est ce panorama, agrémenté par moments de vue sur l’Argens s’écoulant dans la vallée, qui vous accompagnera tout au long de la descente cheminant vers la route au niveau du premier pont, puis vers le parking.

Avis des randonneurs sur cette balade

  • 5
    Posté le 01 Jul 2014 par Barnabule

    Tr

Evaluation des randonneurs sur cette balade

5/5
5
  • Superbe balade !
    5
    (1 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !