PrevNext

Boulogne Sud - Visite architecturale

Hauts de Seine - Boulogne Sud
Boulogne-Billancourt - rue Cours de l'Ile Seguin.
Niveau
:   
Durée :   02h15
Distance :   2.806 km
Dénivelé :   21 m
Balisage :   
Environnement :   Ville
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Boulogne Sud - Visite architecturale

L'opération Ile Seguin –Rives de Seine a été conçue pour atteindre une qualité urbaine et architecturale de haut niveau. Au travers de cette promenade, découvrez les réalisations exemplaires de grands architectes français et étrangers ainsi que de jeunes concepteurs.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Boulogne Sud - Visite architecturale

L’opération Ile Seguin –Rives de Seine a été conçue pour atteindre une qualité urbaine et architecturale de haut niveau. 35 consultations ont été organisées conjointement par la ville de Boulogne-Billancourt, la SAEM Val de Seine Aménagement et le groupement de promoteurs DBS, propriétaires des emprises constructibles, et l’architecte urbaniste Patrick Chavannes pour sélectionner les meilleurs projets. L’opération ile Seguin-Rives de Seine a été labélisée eco-quartier en 2013.

Ouvert sur la Seine et sur les coteaux de Sèvres et de Meudon, le Trapèze est conçu comme un quartier diversifié et vivant qui comptera à terme une quinzaine de milliers d’habitants et 12 000 salariés environ. Le nouveau quartier accueille déjà plus de 6 000 actifs et 6 000 habitants. Il offrira à terme 14 équipements publics et plus de 50 commerces.

Une approche architecturale contemporaine riche en expressions variées a été mise en œuvre sur l’ensemble de l’opération, avec l’organisation de consultations systématiques pour désigner les architectes coordonnateurs des marcro-lots et les paysagistes ; elle se poursuit sur l’ensemble du Trapèze. Le quartier est organisé en macro-lots structurés de manière à assurer une mixité entre immeubles de bureaux, logements, équipements publics et commerces. Chaque macro-lot s’articule autour d’un cœur d’ilot paysagé.

Venez découvrir au travers de cette balade urbaine du cœur duquartier jusqu’au Pavillon sur l’ile Seguin, la qualité du site construit de manière à faire vivre ensemble habitat, commerces et activités tertiaires.

Descendez le cours de l’Ile Seguin sur le trottoir de gauche.
Sur la pointe de la place, découvrez L’Angle, une réalisation de l’architecte Jean-Paul Viguier qui a notamment réalisé le siège de France Télévisions et le parc André Citroën. L’Angle occupe la pointe nord du « triangle », faisant figure de proue urbaine, il marque la jonction du quartier du Pont de Sèvres, de la rue du vieux pont de Sèvres et du cours de l’Ile Seguin. L’immeuble a été pensé comme entrée du nouveau quartier.

En face, le macro lot A2, dont l’architecte coordonnateur est Diener & Diener est constitué de six bâtiments qui, bien qu’autonomes forment un ensemble d’une grande cohérence urbaine. Ce macro-lot reprend les principes de mixité voulus sur l’ensemble de l’opération. Dans cet ilot l’immeuble de bureaux et activités Aurelium (immeuble doré) est la réalisation de Dominique Perrault, architecte urbaniste auteur également de la célèbre Bibliothèque nationale de France, du vélodrome et de la piscine olympique de Berlin.

Aurélium est composé de volumes parallélépipédiques enchâssés les uns dans les autres. Dominique Perrault a choisi d’habiller les façades de panneaux métalliques (aluminium anodisé) et d’une maille métallique qui vient créer un jeu de lignes et de rayures d’un ton doré. L’intervalle entre les panneaux métalliques est séparé par un nombre impair de panneaux vitrés selon une séquence qui semble varier d’un niveau à l’autre. Cela donne une sensation de rythme à la façade et fait penser à un clavier de piano ou au rythme saccadé d’une partition musicale.

En descendant le cours de l’Ile Seguin sur le trottoir de gauche observez en face l’immeuble City Parc dans l’enfilade de l’immeuble l’Angle. Cet immeuble de logements, commerces et activités occupe une position charnière entre les immeubles du quartier du Pont de Sèvres et le Trapèze.

Cet immeuble, réalisation de l’architecte Vincent Cornu, est un modèle de mixité sociale et fonctionnelle, les trois fonctions assemblées dans un même ensemble. Le bâtiment se présente comme un volume cohérent, décomposé en trois entités distinctes et indépendantes structurellement. Les façades sont en béton revêtu d’un enduit clair, rehaussé d’inserts de pierre entre les baies et à quelques angles. La proue sud- ouest en porte à faux sur le rez-de-chaussée marque nettement le début du mail filant vers le passage des Renault.

Continuez vers la Seine et entrez dans le parc de Billancourt pour contempler la Tour Horizons et l’alignement des façades le long du parc. La Tour Horizons qui fait face au parc est un immeuble de bureaux, commerces, conçu par l’architecte Jean Nouvel, architecte reconnu à l’échelle internationale qui a remporté en 2008 le prestigieux Prix Pritzker. Quelques unes de ses réalisations : musée du quai Branly, l’institut du monde arable, la Tour Agbar (Barcelone) le théatre Guthrie (Minéapolis). Jean Nouvel est également l’architecte coordonnateur de l’Ile Seguin.

Le long du parc de Billancourt découvrez la façade du macro – lot B2 conçu par l’architecte coordonnateur Stephan Beel – UapS. La position stratégique de ce macro-lot, à l’angle du cours de l’Ile Seguin et de l’avenue Pierre Lefaucheux, a guidé la conception de l’ensemble. Celle-ci a consisté « à inverser la construction conventionnelle de l’ilot et à le constituer à partir de l’espace ouvert ». Le cœur d’ilot est conçu en une succession de pièces paysagères.

Dans la continuité, découvrez le du macro- lot B3 dont les architectes coordonnateurs sont Lipsky & Rollet. La conception de ce macro-lot s’inscrit dans le parti paysagé et urbain défini pour l’ensemble du quartier. Le cœur du macro lot est constitué d’un vaste jardin paysagé ( près de 50 % de l’emprise au sol de l’ilot). Dans cet ilot, observez l’immeuble de logements et commerces situé à droite de l’ilot. Cet immeuble bénéficie d’une situation privilégiée « situé en balcon sur le grand parc, il offre une vue magnifique et profite d’une figure de proue sur le parc.

Remontez l’avenue Emile Zola pour admirer la façade de l’immeuble de logements et commerces Naos réalisé par le cabinet d’architecture Brénac et Gonzalez qui a su contourner deux difficultés majeures : sa forme en « V » avec son angle aigu et son épaisseur. L’équipe a sculpté la masse et les façades afin d’affiner les volumes et offrir ainsi les meilleures orientations ainsi que des échappées visuelles pour chaque logement. La peau extérieure est constituée d’un parement béton finement ragrée et vêtu d’une peinture minérale ou métalisée de couleur blanc ou blanc nacré.

En face de l’immeuble admirez l’immeuble de bureaux et commerces Anthos recouvert d’une enveloppe végétale. Œuvre des architectes Naud & Poux. Le mur végétal a été réalisé par l’Atelier Girot , paysagiste. Redescendez l’avenue Emile Zola, au pied sur votre gauche découvrez Kinetik, immeuble de bureaux, activités et commerces œuvre des architectes Sauerbruch et Hutton. La façade sud, borde le parc de Billancourt et offre de magnifiques vues sur le bâtiment classé de Renault.

Kinetik est conçu avec une articulation forte des façades sud et ouest. Les bandeaux horizontaux en dégradé de couleurs rouges de cette façade dominent l’image du projet. En s’approchant à l’angle sud et ouest, les façades sont caractérisées par les éléments verticaux, les « épines » habillées en verre coloré qui créent de par leur finition réfléchissante et leurs dimensions variables, une interface dynamique et oscillante.

Traversez le parc de Billancourt pour rejoindre le pont Renault, découvrez l’immeuble Khapa réalisé par l’architecte Sir Norman Foster, architecte britannique reconnu au niveau international qui a remporté plus de 300 récompenses et prix d’excellence. Parmi ses réalisations, le viaduc de Millau, l’aéroport de Pékin, le City Hall à Londres et le carré d’art à Nîmes.

Dans le prolongement de l’immeuble Khapa, l’immeuble de logements mixtes réalisé par Atelier 234, est composé de deux équerres opposées entourant un grand jardin central partagé. Du pont Renault, admirez l’équerre donnant sur le quai Georges Gorse. L’alternance de volumes hauts et de terrasses filantes permettent de rythmer de manière dynamique la continuité du front du quai. La seconde équerre, sur la droite de l’immeuble, est plus basse et correspond au programme de logements sociaux de l’ilot. Les façades lisses et simples, obéissent à une esthétique sobre de panneaux de vêture colorée ou en béton. Elles accueillent des terrasses et des balcons généreux.

Le Pont Renault qui mène sur l’Ile Seguin a été dessiné par Marc Barani, lauréat du grand prix national d’architecture en 2013. Le pont est conçu comme une succession d’espaces publics. Effectuant la jonction entre le quartier du Trapèze et l’Ile Seguin. Le dessin du pont favorise au maximum la sensation physique du franchissement. Avec 12 mètres de largeur sur la partie avant du pont, il s’élargit jusqu’à atteindre 20 mètres au sommet de l’ouvrage et laisse place à de larges espaces de promenade, détente et de points de vue sur le paysage. Au bout du pont découvrez le Pavillon sur l’Ile Seguin.

Le Pavillon sur l’Ile Seguin est un bâtiment original conçu et réalisé à partir de containers, qui relient à l’univers du transport fluvial très présent sur la Seine. Cette architecture métallique et modulaire fait écho au grand chantier urbain qui démarre sur l’Ile Seguin avec l’implantation de la Cité musicale en construction sur la pointe aval.

Dans le Pavillon, (Re) découvrez le passé et l’avenir de ce lieu emblématique. Le Pavillon sur l’île Seguin est un lieu d’exposition ouvert à tous, dédié à l’histoire, au présent et à l’avenir de ce site exceptionnel situé dans les méandres de la Seine à Boulogne-Billancourt.

A travers une grande fresque chronologique, agrémentée de films, photos, maquettes, le Pavillon vous propose une visite unique de l’île Seguin et du Trapèze. Remontez le temps pour flâner au XIIe siècle et passez par l’époque des usines Renault, période majeure de notre histoire industrielle et sociale mettant à l’honneur les hommes et les femmes qui ont façonné l’histoire de ce site exceptionnel.

Le Pavillon sur l’Ile Seguin vous présente également l’opération Ile Seguin-Rives de Seine, opération de 74 hectares qui se déploie sur les anciens terrains des usines Renault à Boulogne-Billancourt.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé