PrevNext

Caromb - Lac du Paty, patrimoine vauclusien

Vaucluse - Caromb
Caromb - Parking à l'intersection de la D13 et route du Paty
Niveau
:   
  • 1
Durée :   02h30
Distance :   7 km
Dénivelé :   235 m
Balisage :   vert puis rouge/jaune
Environnement :   Montagne
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Caromb - Lac du Paty, patrimoine vauclusien

Lové au cœur de l'amphithéâtre comtadin, entre deux des sites les plus emblématiques de ce territoire vauclusien, le mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail, Caromb est de ces villages qu'on a souvent tendance à traverser plutôt que de s'y attarder ; passant, du coup, à côté des curiosités qu'il recèle.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Caromb - Lac du Paty, patrimoine vauclusien

Lové au cœur de l’amphithéâtre comtadin, entre deux des sites les plus emblématiques de ce territoire vauclusien, le mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail, Caromb est de ces villages qu’on a souvent tendance à traverser plutôt que de s’y attarder ; passant, du coup, à côté des curiosités qu’il recèle.

En la circonstance, on pense, rayon gourmandise, à l’huile d’olive fruitée du Moulin sis au sein du bourg ou aux fameuses figues noires ; et côté nature, aux collines du lac du Paty qui ont le mérite d’associer paysages variés, petit patrimoine rural et bien entendu ce havre de fraîcheur que constitue l’écluse (ou barrage). Le label « Espace Naturel Sensible » obtenu en 2009 est d’ailleurs révélateur de la richesse des lieux (essentiellement sur le plan de la faune et de la flore), que l’on peut apprécier à travers les différents itinéraires aménagés, depuis.

Le tout dernier en date, dénommé « Sentier du Petit Patrimoine Rural », invite à découvrir et mesurer les exigences d’un mode de vie disparu aujourd’hui. Mur de restanque, parc à moutons, cabanes de bergers, aiguiers… sont autant de « bâtis » reconstitués et qui se dévoileront donc au fil de nos pas, en parallèle de jolis points de vue et surtout de la fraîcheur bienvenue offerte par le lac.

Pour rejoindre ce sentier depuis le parking aménagé en bord de route, surtout ne pas suivre le panneau « Lac de Paty ». Traversez en fait le Pont du Lauron et bifurquez immédiatement à gauche pour attraper le chemin (balisage vert) se faufilant entre champs de vignes et d’oliviers avant de s’enfoncer dans la pinède. Un joli petit mur de pierre sèche se présente alors que nous tournons une nouvelle fois à gauche et prenons peu à peu de la hauteur. La végétation qui tapisse le blanc du calcaire est la garrigue type alors que le paysage s’ouvre lui toujours plus, sur la plaine de Carpentras, les Dentelles de Montmirail… et enfin le lac du Paty (lire « le coup de projecteur ») que nous allons d’ailleurs longer, en suivant le sentier caillouteux en balcon.

Si les pêcheurs semblent prendre un plaisir fou à taquiner truites, saumons, brochets et autres sandres, le nôtre est engendré par ces panoramas qui ne cessent d’évoluer en cheminant vers Notre-Dame-de-Victoire, où l’on abandonne le balisage vert au profit du jaune-rouge au niveau du poteau « La Madeleine ».

Charmant édifice que cette chapelle où l’on s’offre volontiers une pause, avant de reprendre la direction de « L’Aéropostale, 0,7 km » avec en face le Mont Ventoux.

Arrivé sur la crête, on suit la piste conduisant vers « Les trois Termes, 0,7 km » et son parking où nous attend un véritable changement de décor comme d’ambiance. Le sentier « Lac du Paty, 1,9 km » que nous sommes invités à emprunter est des plus plaisants et des plus rafraîchissants, oscillant notamment entre des cèdres et des chênes verts, jusqu’au poteau de « La Madeleine », le même croisé à l’aller, avant de plonger vers le lac. Attention, les 500 m de descente sont, disons « rock’n’roll », et constituent en fait la seule petite difficulté de cette boucle. Une passerelle se précise, puis c’est tout l’étendue du lac qui se dévoile, avec cette fois l’opportunité de longer ses rives, de s’y poser ou pourquoi pas de s’attarder à une table de la sympathique guinguette ouverte aux beaux jours. D’autant, qu’il ne restera plus qu’une vingtaine de minutes de marche, tout en descente à travers le joli vallon du Paty et le conservatoire de la figue, riche d’une quarantaine de variétés, pour rejoindre le parking.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé