PrevNext

Cassis - Chez le Petit Prince

Bouches du Rhône - Cassis
cassis -
Niveau
:   
Durée :   03h15
Distance :    km
Dénivelé :   140 m
Balisage :   bleu et rouge/blanc
Environnement :   Mer
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Cassis - Chez le Petit Prince

D'aucuns affirment qu'elles affichent la beauté du diable ; autant séduisantes que difficiles à conquérir pour tous ceux qui s'élancent au cœur de ce magnifique massif que les calanques dessinent entre Marseille et Cassis.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Cassis - Chez le Petit Prince

D’aucuns affirment qu’elles affichent la beauté du diable ; aussi fières que vulnérables, autant séduisantes que difficiles à conquérir pour tous ceux qui s’élancent au cœur de ce magnifique massif que les calanques dessinent entre Marseille et Cassis. Il est vrai que, si plonger dans cet univers minéral est juste magique, il est nécessaire de posséder des bonnes pattes. Les sentiers, épousant naturellement une géologie pour le moins chaotique, ne sont pas toujours de la rigolade ; quant aux pierres et roches qui les jalonnent, elles sont singulièrement polies par les incessants passages. Mieux vaut donc être prévenu, histoire d’éviter toute mauvaise surprise et faire réfléchir les « mal chaussés » et autres « peu en jambes » de s’y aventurer. Et ce, même si l’itinéraire, original et familial, choisi pour notre escapade, est à classer dans la catégorie facile. Peu de dénivelé et surtout de nombreuses variantes. Avec toutefois, un même point de départ : le parking de la Presqu’île, que l’on traversera pour rejoindre la côte – dévoilant le château de Cassis, les vignobles et le Cap Canaille  et l’entame du sentier du Petit Prince (que nous prenons en fait à l’envers, dans la logique de notre itinéraire complet).

Sous les pins d’Alep, on chemine sur un ruban encadré d’un ourlet de pierres sèches tout en gardant un oeil sur cette eau miroitant au soleil… Mais pas seulement, car une fois dépassée la brasserie de la Presqu’île, des panneaux de plaques émaillées titillent régulièrement notre curiosité. Ainsi, tour à tour on se familiarise avec la faune et la flore comme cette herbe à Gouffé qui ne survit qu’entre entre Marseille et Toulon ; on plonge dans l’histoire de la chapelle de Port-Miou dite Notre-Dame-de-bon-voyage qui aurait miraculeusement sauvé les habitants de Cassis de la peste de 1720 ; on découvre encore l’existence d’une source sous-marine à l’origine mystérieuse ; et enfin on se remémore le parcours de l’écrivain-aviateur Antoine de Saint-Exupéry qui a péri au large en 1944 et dont le sentier porte le nom d’un de ses opus. En remontant la calanque de Port-Miou, avec ses bateaux alignés au cordeau, on est bluffé par le panorama qui se dévoile, sous un angle inhabituel.

Une heure est passée et si certains mettront un terme à la balade au niveau du parking, nous poursuivrons tranquillement notre itinéraire jusqu’au transformateur avant de plonger sur la gauche vers le port (suivre le panneau « Port-Miou »), véritable porte d’entrée du tout nouveau Parc National des calanques. Mais, plutôt que de suivre la longue piste du GR dominée par les falaises rocheuses, longtemps exploitées par la société Solvay et dont on aperçoit encore les traces, nous nous orientons vers la gauche pour suivre le sentier du littoral (non balisé, mais impossible de se perdre). Au fil de l’eau, on n’en apprécie que plus toute la profondeur de la calanque avant de reprendre de la hauteur et poursuivre sur un chemin en balcon jusqu’au panneau conviant à la descente vers « Port-Pin ».

Ignorez pour l’heure l’invitation et continuez tout droit, vers la pointe de Cacau où vous cheminerez sur un plateau ombragé par une pinède (parfait pour le pique-nique), écouterez le trou du souffleur, succomberez aux différents points de vue sur Port Pin, En-Vau, la Grande Candelle et de l’autre côté le port de Cassis comme on a la chance de ne l’apercevoir généralement qu’en bateau. Si les plus aguerris entameront le chemin du retour en descendant les gros blocs de pierre (sur la droite, en s’aidant un peu des mains), avant de cheminer sur les roches plates ourlant la mer, les moins sportifs ou accompagnés d’enfants reprendront le chemin emprunté à aller. Mais quelle que soit l’option, tous se retrouveront avant de rejoindre la bifurcation « Port-Pin » (qui tentera cette fois ceux qui souhaitent se poser sur la plage et se baigner dans ses eaux cristallines) puis attraper le GR tracé jusqu’à Port-Miou.

Avis des randonneurs sur cette balade

  • 5
    Posté le 05 Sep 2014 par marco

    Un bon moment

  • 5
    Posté le 05 Sep 2014 par Marco

    Un bon moment

Evaluation des randonneurs sur cette balade

5/5
5
  • Superbe balade !
    5
    (2 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé