PrevNext

L'Estaque et les peintres

Bouches du Rhône - L'Estaque
l'Estaque - boulevard de la Falaise, Marseille
Niveau
:   
Durée :   01h00
Distance :   1 km
Dénivelé :   34 m
Balisage :   aucun
Environnement :   Ville
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : L'Estaque et les peintres

Survivance du caractère provençal, malgré les affres de l'essor industriel, le petit port de pêche, royaume des joutes et de l'aviron, cache aussi presque jalousement, une histoire étonnante.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : L'Estaque et les peintres

Port d’attache en provençal, l’Estaco a l’âme forte et insolente, qui ne laisse personne indifférent. Marseille, la grande, ne résista pas longtemps au charme pittoresque de cette petite bourgade, riche en poissons, en minerais, en couleurs et en patois. Au XIXe siècle, elle gonfle ses flancs en absorbant le village. L’Estaque de vient alors un des 111 quartiers de la cité. Devenu faubourg industriel, conjuguant friches et dynamisme, l’Estaque n’a jamais perdu de sa verve populaire qui lui a valu ; ces dernières années, une nouvelle attention : un réaménagement de sa jetée.

Survivance du caractère provençal donc, malgré les affres de l’essor industriel, le petit port de pêche, royaume des joutes et de l’aviron, cache aussi presque jalousement, une histoire étonnante. Blotti dans la chaîne de la Nerthe, tombant à pic dans les eaux profondes de la Méditerranée, l’Estaque est aussi un site important dans l’histoire de la peinture moderne. A partir de 1860, il séduisit une génération de peintres inaugurée par l’aixois Paul Cézanne qui fit du village un site incontournable en y appréhendant différemment la peinture.

Aujourd’hui, un circuit répertorie les plus importants sites de peinture au moyen de balises : place de l’église, château de Bovis et Fallet, vallons du Marinier et de Riaux, port, fort de Corbière, Notre-Dame de la Galline. Une route des peintres à travers une palette faite d’ocres et de rouille, de bleu et de vert. Que l’on poursuivra naturellement du côté du tout nouvel espace Monticelli.

Avis des randonneurs sur cette balade

  • 5
    Posté le 27 Jan 2015 par Sophie Aram

    Une balade superbe dans le pays Gu

Evaluation des randonneurs sur cette balade

5/5
5
  • Superbe balade !
    5
    (1 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !