PrevNext

L'Hom - Nîmes-le-Vieux, un chaos qui laisse place à l'imagination

Lozère - L'Hom
L'hom - l'Hom
Niveau
:   
Durée :   01h30
Distance :   5 km
Dénivelé :   163 m
Balisage :   Les panneaux sont numérotés de 0 (panneau de départ) à 7, en partant de l'Hom
Environnement :   Campagne
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : L'Hom - Nîmes-le-Vieux, un chaos qui laisse place à l'imagination

Une balade sous le sceau des Causses et Cévennes. Le sentier de Nîmes-le-vieux, accessible à partir du Col du Perjuret, offre en 4,5 kmà peine un raccourci des impressions multiples que peut faire naître le paysage du causse Méjean: des croupes caillouteuses et arides, quelques cuvettes de terres profondes, des étendues de rochers déchiquetés dont les formes captivent le visiteur par leur pouvoir d'exciter l'imaginaire.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : L'Hom - Nîmes-le-Vieux, un chaos qui laisse place à l'imagination

Une balade sous le sceau des Causses et Cévennes.

Le sentier de Nîmes-le-vieux, accessible à partir du Col du Perjuret, offre en 4,5 kmà peine un raccourci des impressions multiples que peut faire naître le paysage du causse Méjean: des croupes caillouteuses et arides, quelques cuvettes de terres profondes, des étendues de rochers déchiquetés dont les formes captivent le visiteur par leur pouvoir d’exciter l’imaginaire.

Les panneaux sont numérotés de 0 (panneau de départ) à 7, en partant de l’Hom. Le parcours peut également s’effectuer en partant de Gally. Inscrit en zone coeur du Parc national des Cévennes, le site ruiniforme de Nîmes-le-Vieux a été baptisé ainsi, en 1908, par son découvreur, Paul Arnal, pasteur à Vebron. Le relief ruiniforme résulte de la dissolution de la roche, laissant en place les parties les plus résistantes et leur donnant les formes les plus variées. Depuis que les causses ont émergé des mers de l’ère secondaire, l’eau chargée en acide carbonique provenant des basses couches de l’atmosphère, pénètre dans la roche par les fractures dont elle est découpée et l’imprègne en profondeur, facilitant ainsi son attaque.

Un voyage dans l’imaginaire

Campés, couchés, déjetés, grotesques, ricanants, les rochers résultant de cette érosion ont frappé l’imagination des habitants du Causse depuis la nuit des temps. La tradition locale dénomme certains rochers demanière suggestive: l’embrasure, l’oulo (la marmite), le rempart… Tandis que la mémoire collective y situe encore les bribes d’un conte issu d’un patrimoine légendaire qui s’efface aujourd’hui peu à peu.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !