PrevNext

Maroilles - Un village au goût de patrimoine

Nord - Maroilles
Maroilles - Grande rue.
Niveau
:   
Durée :   01h00
Distance :   3.485 km
Dénivelé :   38 m
Balisage :   
Environnement :   Campagne
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Maroilles - Un village au goût de patrimoine

Maroilles, le fromage, on connaît. Maroilles, le village, peut-être moins. Avec son arc de triomphe, les vestiges de son abbaye et son moulin, le berceau du plus fin des fromages forts mérite pourtant qu'on s'y intéresse.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Maroilles - Un village au goût de patrimoine

L’arc de triomphe. Érigé en 1808 à la gloire des armées napoléoniennes, l’édifice qui trône sur la place Verte est classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1977. C’est l’un des derniers vestiges du Premier Empire. On ne lui connaît que deux « frères », construits à la même époque : l’arc de triomphe de l’Étoile et celui du Carrousel, à Paris. Excusez du peu. L’une de ses faces est ornée de colonnes ioniques, autrefois peintes et qui avaient été récupérées par miles ruines de l’abbaye de Maroilles. Malmené par le temps, l’arc de triomphe menace de s’écrouler. Il fait l’objet d’un programme de rénovation pour lequel une souscription populaire a été lancée.

Le Parcours des Sens. Vous rêvez d’entrer dans l’univers du maroilles, de découvrir les secrets de sa fabrication ? Le Parcours des Sens vous propose, sous son toit, une balade interactive à la fois sensorielle et pédagogique à travers le bocage qui donne son identité au célèbre fromage. Un musée rigolo où les petits apprécieront de pouvoir toucher à tout !

La ferme de Cerfmont. Dans la famille Druesnes, on est producteur de maroilles de père en fils. Et on fait partager son savoir-faire. Tous les matins, du lundi au jeudi, les visiteurs peuvent observer en « live » les premières étapes de la fabrication, de l’emprésurage à la mise en moule en passant par le travail du caillé. La ferme a aussi son magasin de produits locaux où le maroilles tient une bonne place.

La cour de l’abbaye. De la puissante abbaye bénédictine, il ne reste pas grand-chose aujourd’hui. Fondée vers l’an 650, elle prospéra jusqu’à la Révolution. L’abbaye était alors la plus puissante du Hainaut, avait autorité pour prélever la dîme. Maroilles et les trois villages alentour lui appartenaient (ainsi que les serfs qui y vivaient). En juillet 1789, les habitants de Taisnières-en-Thiérache la mirent à sac, refermant à jamais l’histoire de ce lieu où le maroilles était né. Il n’en reste que la grange dîmière – le parc naturel régional de l’Avesnois y a élu domicile et des expositions y sont souvent organisées –, le local du frère portier (faites un tour dans les caves de l’abbaye : on y vend des produits du terroir) ou encore le moulin.

Le moulin. Sans doute le monument le plus photographié de l’Avesnois. Le moulin à eau faisait partie des dépendances de l’abbaye à laquelle il fournissait sa farine. Des siècles plus tard, une tannerie s’y installa. Anecdote amusante : au début du XX siècle, on utilisait la force de l’eau pour produire l’électricité de la tannerie. Maroilles en bénéficia et fut l’un des premiers villages à posséder son éclairage public à l’électricité!

Le village doit réunir 120 000 € pour sauver son arc de triomphe. Si vous souhaitez l’aider en participant à la souscription, envoyez votre don par chèque à l’ordre de la Société historique de Maroilles (chaque part vaut 10 €) en mairie, 10,place de la Mairie, 59550 Maroilles.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !