PrevNext

Marseilleveyre - Joyau des Calanques

Bouches du Rhône - Marseilleveyre
Marseille - Parking de Callelongue
Niveau
:   
  • 1
  • 2
Durée :   03h30
Distance :   8 km
Dénivelé :   500 m
Balisage :   Vert, rouge / Blanc, jaune
Environnement :   Campagne
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Marseilleveyre - Joyau des Calanques

On dit souvent qu'elles possèdent la beauté du diable. Lieu magique et envoûtant avec sa roche blanche déchiquetée et ses falaises tombant à-pic dans la Méditerranée, les calanques sont autant le paradis de la plongée sous marine, que de l'escalade, de la découverte de la faune et de la flore et bien sûr le temple des marcheurs (du dimanche ou pas) et des randonneurs. Les opportunités de les découvrir semblent d'ailleurs sans fin.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Marseilleveyre - Joyau des Calanques

On dit souvent qu’elles possèdent la beauté du diable. Lieu magique et envoûtant avec sa roche blanche déchiquetée et ses falaises tombant à-pic dans la Méditerranée, les calanques sont autant le paradis de la plongée sous marine, que de l’escalade, de la découverte de la faune et de la flore et bien sûr le temple des marcheurs (du dimanche ou pas) et des randonneurs. Les opportunités de les découvrir semblent d’ailleurs sans fin. Non pas seulement en raison des dimensions de son territoire (8 500 hectares), mais du maillage des sentiers balisés qui le sillonnent et que l’on peut arpenter à l’infini.

Néanmoins, penser que les calanques peuvent être apprivoisées en simples tongs serait une absurdité. Ici, toute escapade doit être appréhendée comme une virée en montagne, avec des chaussures adaptées… et ce même si l’itinéraire choisi longe le littoral. Ce qui ne sera pas le cas du nôtre. Bien au contraire. C’est en effet une voie aérienne, avec quelques passages délicats, que nous avons décidé de suivre. Donc un parcours réservé à des marcheurs aguerris, ayant de bonnes jambes, ne craignant pas le vertige… mais, in fine, assurés de ne connaître durant près de 3h30, que du bonheur !

Un bonheur qui commencera à Callelongue, petit port où s’arrête la route, porte d’entrée des calanques et rampe de lancement de notre aventure entre ciel et mer. Tournant le dos à la Méditerranée, nous cheminons entre les cabanons, longeons le jeu de boules pour nous diriger vers la sortie du village et prendre au fond à gauche le « Vallon du Grilladou ». Le goudron cède la place à la terre puis aux cailloux, lorsqu’on amorce l’itinéraire qui s’élève sur la droite (balisage vert). Au fur et à mesure que l’on prend de la hauteur, la vue se dégage sur la calanque, l’île Maïre, le fort puis sur l’ensemble de la rade phocéenne. Sur la droite, surgit une grotte dominée par le « Rocher des Goudes » et en face la « Grotte Saint-Michel ». Si le balisage invite à descendre dans le vallon, pour notre part, nous continuons à grimper (ignorez la croix verte) en longeant le « Rocher des Goudes » et nous nous dirigeons vers le « Pas de la  demi-lune ». Si le passage est technique, délicat même lorsque nous atteignons les dalles à flanc de falaise, on n’en apprécie pas moins les dentelles du rocher, mais aussi le port de Callelongue, les îles et le phare de Planier qui se dresse à l’horizon.

La vigilance est de mise lorsqu’on franchit le fameux « pas » pour basculer côté mer. La vue qui s’offre à nous est juste magique. Du Brusc à la côte Bleue en passant par le Bec de l’Aigle et les îles, c’est le littoral provençal qui se déploie. Trois quarts d’heure environ sont passés, et nous mettons le cap sur le « Vallon de la Mounine » en suivant les pointillés verts. Si on est impressionné par les grimpeurs qui défient la falaise qui nous domine, on est tout aussi ébloui par le spectacle naturel qui nous fait face. Toutefois la descente aussi raide que caillouteuse ainsi que la faille en terre rouge dans laquelle on s’infiltre requièrent alors toute notre attention avant de rejoindre le vallon de la Mounine.

Le changement d’ambiance comme de décor est radical, avec ces pins, chênes et cette végétation luxuriante qui nous entourent et nous escortent jusqu’à la calanque éponyme. Si certains mettront alors le cap à droite pour rentrer, pour notre part nous bifurquons sur la gauche avec pour dessein : la calanque de Marseilleveyre. Le GR (balisage rouge/blanc) qui longe le littoral est un grand classique.

Les pierres lisses que nous foulons révèlent le passage des marcheurs depuis des décennies, attirés par ce site et son eau à la clarté digne des îles tropicales. Une pause s’impose alors – d’aucuns ne manqueront pas d’ailleurs de recharger les accus à la terrasse de « Chez le Belge » – avant d’entamer le chemin du retour par le « Plan des Cailles ». Pour ce faire au niveau de la calanque, nous empruntons le sentier qui part à gauche (dos à la mer et balisage vert) et fend la végétation encore sérieusement éprouvée par l’incendie de février 2013. A la patte d’oie (points jaunes et inscription 2B), on s’oriente sur la gauche, en direction du « Col de la Galinette ». Sacrée montée à la vérité, qui plus est, après deux heures de marche. Aussi, quel bonheur d’accéder au col ! Non seulement parce que le panorama récompense les efforts consentis. Mais aussi, parce que le plus dur est désormais derrière nous. On retrouve le haut du « Vallon de la Mounine » puis l’intersection prise à l’aller. Mais cette fois, on suit la direction « Callelongue », avec la perspective d’apprécier d’autres points de vue. A l’approche du Sémaphore, c’est même un 360° qui nous est proposé. Avec la plongée dans le vallon, le terme de notre randonnée se précise. Fatigué certes, mais ravi.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !