PrevNext

Sillans-la-Cascade "magique"

Var - Sillans-la-Cascade
Sillans-la-cascade -
Niveau
:   
Durée :   02h00
Distance :    km
Dénivelé :   120 m
Balisage :   jaune
Environnement :   Montagne
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Sillans-la-Cascade "magique"

Plonger (au sens propre) dans ce décor digne des plus grands studios de cinéma est une tentation à laquelle on ne pourra succomber (réglementation oblige) ; en revanche, en prendre plein les yeux est une source de joie qu'on ne boudera pas. Et ce d'autant plus qu'un itinéraire, alliant le plaisir de la balade et celui des yeux tout en multipliant les variantes, vient d'être balisé .

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Sillans-la-Cascade "magique"

En observant la Bresque, douce rivière qui sillonne sereinement ce territoire du Haut-Var depuis Fox- Amphoux où elle prend sa source, on a un mal fou à croire que sa rencontre avec un banc de tuf peut engendrer une telle féérie : une cascade de 42 m précipitant un voile argenté au cœur d’une immense vasque naturelle ; le tout dans une nature luxuriante, agrémentée de rochers de couleur ocre foncé qui renforcent un peu plus la magie des lieux. Plonger (au sens propre) dans ce décor digne des plus grands studios de cinéma est une tentation à laquelle on ne pourra succomber (réglementation oblige) ; en revanche, en prendre plein les yeux est une source de joie qu’on ne boudera pas. Et ce d’autant plus qu’un itinéraire, alliant le plaisir de la balade et celui des yeux tout en multipliant les variantes, vient d’être balisé ; avec toutefois un même point de départ : les parkings des Remparts ou du Château (ils sont à côté). Un panneau « Boucle des panoramas sillanais » invitant à suivre la direction de Salernes, nous convie d’emblée à traverser la magnifique oliveraie du Bastidon puis bifurquer vers la pierre Saint-Laurent, vestige d’une meule de l’époque romaine.

En descendant tranquillement à travers le sous-bois face à nous, jusqu’à un bâtiment de pierre qui fut autrefois un moulin, on rejoint le chemin rural que l’on suit, entre mur bâti en pierres de travertin et prairies naturelles.

Si la cascade se laisse toujours désirer… on ne doute pas moins qu’on s’en approche, en raison du murmure qu’on commence à percevoir. Et puis, alors que le sentier devient plus bucolique, voilà qu’elle dévoile une partie de son profil… On s’offre alors un petit arrêt, avant de continuer notre chemin, direction « Les Tourons » (surtout ne prenez pas « Panorama de la cascade », ce sera pour plus tard). Le sentier devient toujours plus agréable avec cette végétation qui exulte et multiplie les ambiances. Au niveau de la ruine, un nouveau poteau « Les Tourons » cette fois nous invite à suivre le chemin qui prend de la hauteur pour aller admirer le « panorama de la cascade ». Si la montée est disons sportive, elle ne doit nullement être redoutée. Ensus, elle a le grand mérite de vous permettre d’apprécier de nombreux points de vue sur la vallée de la Bresque mais également le sommet des chutes avec le village de Sillans et le château en toile de fond. Regardez tout de même où vous mettez les pieds, car cette bande de terre qui révèle au passage la source de la Roque Bérard est assez caillouteuse et certaines portions sont très étroites.

Vous voilà désormais au niveau de la bifurcation qui rejoint l’itinéraire pris à l’aller. Bien sûr, si certains seront tentés d’emprunter le sentier qui descend pour rejoindre la vasque et admirer les chutes d’en bas (beaucoup bravent l’interdit), sachez que l’accès n’est pas autorisé faute de sécurisation et de la fragilité du cirque. Aussi nous prendrons la direction de la chapelle Saint-Laurent par le vallon du Bas Ricoui, en flânant sous une pinède puis, une fois la départementale traversée, dans une zone résidentielle et un rafraîchissant sous-bois. L’édifice, érigé à la suite d’une promesse des Sillanais si la peste épargnait le village en 1720, propose un joli panorama dont on ne se prive pas, avant d’entamer la descente reconduisant au parking.

On ne saurait toutefois vous conseiller de prolonger votre escapade, de l’autre côté de l’aire de stationnement de vous diriger vers la plagette (0,7 km) au fil de cette si rafraîchissante Bresque et vous poser à l’ombre des arbres centenaires, les pieds dans l’eau. Le site est à privilégier pour piqueniquer (des tables sont d’ailleurs aménagées). Vous aurez alors ensuite tout le temps d’aller vous perdre dans les ruelles pleines de charme du village.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé