PrevNext

Saint-Quentin - Art Déco

Aisne - Saint-Quentin
Saint-Quentin - Place de l'Hôtel de Ville
Niveau
:   
Durée :   01h30
Distance :   4.6 km
Dénivelé :   17 m
Balisage :   
Environnement :   Ville
Enfants :   Adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Saint-Quentin - Art Déco

Une balade urbaine pour découvrir une architecture riche et singulière. À la découverte du patrimoine Art déco dont les artistes créateurs sont bien souvent locaux!

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Saint-Quentin - Art Déco

 Une balade urbaine pour découvrir une architecture riche et singulière. À la découverte de l’Art déco.

On a peine à croire, lorsqu’on se situe sur le point de départ donné place de l’Hôtel de ville, que Saint-Quentin a souffert. Meurtrie par le premier conflit mondial, la cité axonaise a pourtant été détruite à près de 70%.
À l’heure de la reconstruction, un nouveau style s’affirme : l’Art Déco. Un mouvement qui se ressent dès l’entame de cette randonnée tandis que l’on emprunte la rue Emile Zola puis tout de suite à droite la rue Victor Basch (hors circuit). Les façades Art déco du palais Fervaques qui abrite désormais le tribunaly sont admirables. En revenant sur nos pas (voir plan ci-contre), on se dirige rue des Canonniers. C’est le moment de mettre le nez en l’air et de partir à la recherche d’une frise fleurie, d’une lampe en fer forgé ou encore d’une façade aux sculptures uniques. Nous poursuivons jusqu’à la porte des Canonniers dont on peut admirer les nombreuses sculptures. Nous remontons quelques mètres afin de trouver la place des Campions. Là, les bains-douches, construites par Louis Guindez en 1928 sont remplies d’éléments antiques revisités façon Art déco. En rejoignant la rue d’Isle, On peut apprécier à l’angle du carrefour des architectures hétéroclites, les façades des magasins Seret en métal paré de céramique faisant face à un édifice dont les lucarnes rappellent sans nul doute l’Art déco. En descendant la rue, constatons le grand nombre de façades au balcon en fer forgé pleines de formes géométriques.
Un peu plus bas se trouve l’école de musique. Édifice controversé au début du siècle dont la puissance géométrique en fait une des bâtisses les plus audacieuses de la reconstruction saint-quentinoise.
En poursuivant le circuit, on trouve le premier des multiples béguinages de la ville. Ces bâtiments qui abritaient traditionnellement des communautés de religieuses et aujourd’hui dédiées aux personnes âgées se caractérisent par la duplication des façades à partir d’un point de symétrie. On trouve aussi boulevard Roosevelt les fameux béguinages Leblanc. Nous rejoignons la rue de la sous-préfecture où les multiples facettes de l’Art déco sont illustrées (géométrie, influence flamande, décor floral), puis filons vers, les Champs-Élysées dont le charme n’envie pas ses homonymes parisiens.
Le reste du parcours ne fait que confirmer la richesse du patrimoine Art déco dont les artistes créateurs sont bien souvent locaux. Au retour il serait dommage de passer à côté du kiosque à musique ou de visiter la basilique gothique. Une bien belle promenade intra-muros au milieu des quelque 3 000 édifices Art déco recensés et dont l’authenticité reste préservée.

En partenariat avec la Fédération Française de Randonnée Pédestre

Avis des randonneurs sur cette balade

  • 3
    Posté le 23 Jul 2018 par Alexia

    Le patrimoine Art D

Evaluation des randonneurs sur cette balade

3/5
3
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    5
    (1 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !