PrevNext

Cayeux-sur-Mer - La pointe du Hourdel

Somme - Cayeux-sur-Mer
Cayeux-sur-Mer -
Niveau
:   
  • 1
Durée :   03h30
Distance :   14 km
Dénivelé :   10 m
Balisage :   
Environnement :   Mer
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Cayeux-sur-Mer - La pointe du Hourdel

La baie de Somme se met à nu plusieurs fois par jour. À la pointe du Hourdel, les marcheurs se laissent bercer par le rythme des marées qui dévoilent ou recouvrent l'immensité de la côte. Le départ des randonneurs permet de découvrir le petit port du Hourdel. Son phare surplombe l'immense plage de galets qui s'étend le long de la Route blanche.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Cayeux-sur-Mer - La pointe du Hourdel

La baie de Somme se met à nu plusieurs fois par jour. À la pointe du Hourdel, les marcheurs se laissent bercer par le rythme des marées qui dévoilent ou recouvrent l’immensité de la côte. Le départ des randonneurs permet de découvrir le petit port du Hourdel. Son phare surplombe l’immense plage de galets qui s’étend le long de la Route blanche.

Le petit port du Hourdel marque le point de départ de nombreux randonneurs pour aller à la découverte du sud de la baie de Somme. Au pied du phare, les promeneurs se mettent en marche entre plages de galets et chemins côtiers. Longeant la côte, ils suivent un temps la Route blanche qui file sur plus de 2,5 km à travers les dunes, avant de s’élancer au milieu des immenses espaces sauvages. Selon l’heure, la baie se dévoile entre flot et jusant, laissant les promeneurs divaguer au gré des richesses qu’offre la vue. Cette balade est l’occasion de rencontrer quelques ramasseurs de salicornes et de crevettes arpentant le bord de mer. À l’aide de jumelles, chacun peut aussi observer les multiples oiseaux qui peuplent la baie ou encore apercevoir au loin quelques phoques de passage. Les chemins mènent ensuite jusqu’à la Mollière d’Aval, où les machines servant à lever les galets sont restées figées, encadrées par les amoncellements de roches. C’est ici que s’opère la transition entre la côte et les terres. Le virage à l’angle du phare de Brigthon ouvre une nouvelle voie vers la verdure. Entre les petits villages et les fermes, les randonneurs découvrent alors un peu plus la campagne. Passant des chemins balisés à la route, ils flânent à loisir au bord des petits étangs de la côte et des champs qui s’étendent à perte de vue. Mais très vite, le phare du Hourdel pointe à l’horizon et marque l’arrivée. Là, les terrasses permettent aux courageux de reprendre un peu leur souffle au milieu, toujours, d’un paysage digne d’une carte postale.

 

En partenariat avec la Fédération Française de Randonnée Pédestre

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !