PrevNext

St-Genis - Les gorges du Riou

Hautes Alpes - Saint-Genis
Laragne-Montéglin - parking du cimitière de St-Genis
Niveau
:   
  • 1
Durée :   00h00
Distance :    km
Dénivelé :    m
Balisage :   jaune
Environnement :   
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : St-Genis - Les gorges du Riou

A quelques encablures de Laragne-Montéglin, appréciez les vasques creusées par le torrent avant de rejoindre la crête du Revuaire.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : St-Genis - Les gorges du Riou

Situé entre Provence et Dauphiné, dans cette vallée du Buech baignée par un microclimat mediterranéo-alpin, Laragne-Montéglin a su brillamment dynamiser les loisirs de plein air. Si bien sûr, le site de la montagne de Chabre est la référence internationale pour le vol libre, les fans de randonnées pédestres, de VTT ou d’activités plus décoiffantes – escalade, via ferrata… – trouveront ici un terrain de jeux susceptible de les combler ; et le tout dans des paysages réservant de jolies surprises. En la circonstance, on pense aux fameuses gorges de Méouge, ou encore à celles un peu plus secrètes et sauvages : les gorges de Riou. Nichée à environ 6 km de Laragne-Montéglin, à Saint-Genis plus précisément, cette superbe entaille au fond de laquelle s’écoule le torrent éponyme a, en sus, l’avantage d’offrir un parcours multipliant les variantes pouvant répondre aux attentes des familles comme des plus sportifs. Tous en revanche, s’élanceront du même point de départ : Saint-Genis. Pour rallier ce bourg d’une cinquantaine d’âmes depuis Laragne-Montéglin, prenez la direction de Serres. Traversez le village d’Eyguians, puis longez le plan d’eau du Riou, où vous pourrez piquer une tête, faire du pédalo ou du canoë à votre retour. Une fois rejoint le parking du cimetière, remontez le lacet de la route et bifurquez sur la droite entre les deux premières maisons pour rejoindre le sentier et suivre le panneau « Gorges du Riou ». Après quelques pas seulement sur un chemin plutôt plat fendant les marnes noires (ou roubines), vous voilà plongés en pleine nature. Pins, arbousiers, chênes (etc) vous accompagnent, alors que le bruit de l’eau commence à se faire plus insistant. L’entrée des gorges n’est en fait plus très loin. Une petite vingtaine de minutes suffit pour être au cœur du site, que l’on va découvrir sur un chemin rocailleux et à fleur de torrent, tout en élevant le regard pour apprécier les vestiges d’une ancienne tour de guet et surtout cette falaise qui nous domine. Au niveau du tunnel creusé à même la roche, certains s’accorderont une pause rafraîchissante dans les vasques formées par le torrent, avant de reprendre le cours de la balade et surtout de la hauteur. Le sous-bois qui nous protégeait cède alors la place à une végétation plus clairsemée, permettant du coup de profiter de points de vue agrémentés de cascades. A l’embranchement, un panneau nous invite à suivre « la maison forestière Jubéo, 30 mn», qui se traduit par une plongée à l’abri des pins nous entraînant jusqu’au lit du torrent, que l’on franchit, avant de remonter sur l’autre rive en suivant d’abord de longs raidillons assez pentus puis une gentille piste forestière, sur laquelle se dresse la maison de Jubéo, aujourd’hui désaffectée. Après 1h15 de marche, le terrain pelousé tout comme l’aire de pique-nique aménagée à l’abri des pins ne manquera pas de séduire les familles, qui pourront ensuite rebrousser chemin en suivant le même itinéraire. Pour notre part, nous poursuivons la boucle, en pénétrant dans la forêt domaniale de Beynon puis, au niveau du parking, en suivant la piste de gauche qui s’élève vers « le col du Revuaire, 1h ». Si le décor change un tantinet, plus sombre car plus ombragé, la difficulté augmente en parallèle, avec une pente devenant de plus en plus sèche. Arrivés au col du Taillefer, ignorez les sentiers de gauche qui conduisent au site d’escalade, pour continuer à prendre de la hauteur sur la droite. Après une demi-heure d’effort, vous voilà au « col de Revuaire » où la vue est superbe. A partir de là, deux options s’offrent à vous. Les plus téméraires rejoindront la crête sommitale du Revuaire. Mais sachez que pour admirer le panorama grandiose sur la vallée de Channe, la montagne d’Aujour, le pic d’Arambe , il vous faudra notamment crapahuter sur un sentier raide tracé sur une dalle calcaire et avaler 250 m de dénivelé sur un peu plus d’1 km, avant de rebrousser chemin (comptez 1 h aller-retour). Les autres prendront directement le sentier (attention il n’est pas très bien signalé) qui, au niveau du virage à gauche, file sur la droite à la lisière du bois et descend sur l’autre versant du col. Il suffira de le suivre tranquillement, avant de traverser la chênaie mais également des essences plus méditerranéennes – exposition à l’adret oblige – dont ces massifs de lavande qui apportent une jolie note de couleur au mois de juillet. En plongeant vers les gorges, le chemin se fait sacrément caillouteux, pour ne pas écrire « cassepattes ». Attention donc où vous mettez les pieds et n’hésitez pas à faire des pauses pour apprécier le panorama sur la faille, les falaises abruptes abritant de nombreuses grottes et enfin le lac. L’ancienne tour du guet qui nous toisait à l’aller se trouve désormais à nos pieds. Pas pour très longtemps, car le sentier nous ramènera rapidement sur le parcours emprunté à l’aller, que nous suivrons durant une vingtaine de minutes pour rejoindre notre point de départ.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Découvrir aussi dans la même région

Pays des Ecrins

Pays des Ecrins

Un parcours magnifique pour les férus de paysages époustouflants !

Voir la balade
St-Martin-de-Queyrières
: 01h45 - 02h45
: Facile
: 11 km
: Non adapté aux enfants
Voir la balade

Pays des Ecrins

Pays des Ecrins

Découvrez le Rocher Baron et son célèbre site d'escalade

Voir la balade
St-Martin-de-Queyrières
: 01h30 - 02h15
: Très facile
: 9 km
: Non adapté aux enfants
Voir la balade

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !