Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Soutenez-nous en faisant un don à Se-balader :


Votre générosité et la publicité permettent à Se-balader de continuer à vous faire découvrir les richesses du patrimoine à travers des parcours de balades, randonnées et points d'intérêts à visiter.


Vos dons serviront à payer l'infrastructure : serveurs, bande passante, maintenance, développement et à améliorer le service.


Un grand merci !



Likez-nous aussi sur Facebook, merci !



PrevNext

Camprieu - Bonheur dans la vallée

Gard - Camprieu
Saint-Sauveur-Camprieu - Parking à la Maison de l'Aigoual
Niveau
:   
  • 1
  • 2
Durée :   00h00
Distance :    km
Dénivelé :   350 m
Balisage :   Rouge-Blanc (GR)
Environnement :   
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Camprieu - Bonheur dans la vallée

Des paysages magiques et enchanteurs, des fruits de saison, des hêtraies et des champs de genêts, c'est vraiment... le Bonheur.

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Camprieu - Bonheur dans la vallée

Une balade bucolique pour faire le plein de bonheur, en traversant la vallée du même nom, et de fruits sauvages pour des tartes succulentes au retour

Au pied de l’Aigoual, cette balade bucolique dessinée à l’ombre des hêtres est l’occasion, quand la saison le permet, de faire le plein de myrtilles et de framboises avec, cerise sur le gâteau, la découverte de la vallée du Bonheur. Du col, s’élancer à l’angle de la maison forestière sur le chemin qui s’élève hardiment vers l’Aigoual. Sur le replat, au croisement de pistes, obliquer à gauche sur le chemin 74 qui virevolte dans la hêtraie. A la rencontre d’une autre allée forestière, abandonner le 74 pour préférer à droite la piste qui grimpe jusqu’au col de la Caumette et sa guérite. Poursuivre par le chemin balisé vers Camprieu qui suit dans un premier temps la piste, s’en éloigne dans une épingle à cheveux pour s’engouffrer dans la forêt et rejoindre la ligne de crête.

Vue aérienne et spectacle magique

La vue se fait aérienne et le spectacle à vos pieds subjugue votre regard qui embrasse la vallée du Bonheur. Les genêts sont environnés par le vol nacré des demoiselles, ces libellules au corps gracile vert turquoise et aux ailes outremer. Guidé par le balisage rejoindre le croisement de la croix de fer où vous abandonnez le GR 6 en lui préférant, à gauche, le 66A qui rejoint l’Aubespi. Depuis les ruines, une vue sur la vallée du Béthuzon et du causse Méjean comblera la gourmandise de vos yeux. Après la descente, prolonger vers le lac de Camprieu (pique-nique). Devant celui-ci, la sortie s’incline sur la gauche, passe devant le restaurant et s’oriente vers la Serreyrède en passant à la Baraque Neuve, la Vielle, les vestiges de l’abbaye du Bonheur où bronzent les lézards et estivent les troupeaux. Entre les pins, les hêtres et les genêts, les fleurs pointent l’étamine et le pistil à la plus grande joie des abeilles. Le chemin grimpe, descend pour mieux rebondir et, finalement, après un passage plus pentu et boisé, débouche au parking.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé