PrevNext

Ventabren - Un sacré patrimoine

Bouches du Rhône - Ventabren
Ventabren - Aire de stationnement aménagée sur le « Chemin des Marseillais »
Niveau
:   
Durée :   00h00
Distance :    km
Dénivelé :   200 m
Balisage :   Jaune (au début et à la fin)
Environnement :   
Enfants :   Non adapté
Type d'activité :   A pied

Découvrez la balade : Ventabren - Un sacré patrimoine

Vieilles pierres, aqueduc, viaduc et jolies pinèdes sont quelques-unes des riches facettes de ce village trônant sur le pays aixois

Lire la suite

Vous avez une idée de parcours ?

Créez un tracé avec le logiciel de circuit Se-balader.

Créer son parcours

Présentation détaillée de la balade : Ventabren - Un sacré patrimoine

Il est l’un des petits joyaux de ce territoire s’étirant entre Sainte-Victoire et Étang de Berre. Perché au sommet d’une colline dominée par les ruines d’un château, Ventabren a su, en effet, conserver son décor provençal pittoresque ainsi qu’une ambiance délicieusement feutrée, sans pour autant jouer les belles endormies. Aussi, toute visite se déroule sous le signe du charme et du passé, à travers des ruelles pavées et fleuries, bordées de belles maisons restaurées avec goût, qui nous entraînent entre moulin à vent, lavoirs, ruines d’un ancienne propriété féodale et église datant du XVIIIe. Histoire de ne rien rater de toutes ces richesses, on entamera notre déambulation par la place Henri Bosco, qui témoigne encore de certains vestiges de la période médiévale. Puis cap sur la ruelle qui part vers la droite, afin de découvrir la maison de l’écrivain Edouard Peïsson avant de repartir sur la gauche pour apprécier la vue sur le moulin reconstruit (tel celui de Daudet à Fontvieille) sur l’emplacement d’une ancienne éolienne, mais également le fantastique panorama courant de l’étang de Berre à Sainte-Victoire. En remontant la calade, ce sont les ruines du château que l’on commence à distinguer, avant de s’engager dans la Grand’rue, qui fut autrefois la principale voie commerçante, qui nous conduit – en passant devant l’église, la mairie et l’ancienne école – aux Monuments aux morts. Là, on est invité à bifurquer sur la droite pour prendre le chemin du Puits de la Muse, puis la rue de la Libération et celle du château Saint-Denis qui nous amène au château de Marie-Jeanne, la fille de Charles Martel, proclamée Reine de Naples à 14 ans.

Si la vue sur la Provence est ici magique, on se voit aussi offrir plusieurs options de découverte du territoire, dominé évidemment par l’aqueduc de Roquefavour. Ceux qui souhaitent effectuer une promenade « gentillette » (45 minutes environ) pourront continuer le chemin sur le plateau en longeant le cimetière et les terrains de tennis. Là, au niveau du parking, un chemin les conduira vers l’aqueduc en passant par l’Oppidum. Il leur faudra alors passer la barrière sur la gauche où figure le panneau « feux 205 », puis continuer tout droit à chaque intersection. Après 1 km, prendre à gauche, traverser la RD64 et suivre le chemin de Rigoues. Après la pinède, franchir la barrière verte la plus à droite « SEM », puis au carrefour, continuer tout droit « SEM1 ». Les vestiges d’un quartier d’habitation remontant au Ier siècle avant notre ère ne sont plus très loin, l’aqueduc, non plus.

Ceux qui, comme nous, désirent effectuer une randonnée d’une dizaine de kilomètres, on les invite à prendre leur voiture, descendre la D64 et se garer sur le parking aménagé sur le « Chemin des Marseillais ». Là, en pleine pinède, on suit la piste « AR117 » qui part sur la gauche et traverse la plaine du Ban. Après un petit quart d’heure, juste après la citerne, le sentier sur la droite nous convie à changer de cap, et en prolongement, de points de vue : Ventabren, Eguilles, Sainte-Victoire, l’Etoile avec le pilon du Roi, la Sainte-Baume et enfin cet impressionnant ouvrage qu’est le viaduc ferroviaire de Ventabren avec ses 1730 m surplombant l’autoroute A7 s’offrent à notre regard.

La descente dans le vallon se précise, avant de cheminer le long du grillage qui nous entraîne sur une route goudronnée avec l’obligation de tourner à droite, toujours en longeant le grillage. Là, on est amené à traverser la ligne de chemin de fer et à poursuivre jusqu’au canal de Marseille, celui-là même qui achemine l’eau de la Durance jusqu’à la cité phocéenne et le Palais Lonchamp plus précisément. Attention, ce canal, il ne faudra pas le traverser, juste le longer en tournant à droite avant de rejoindre un petit pont, qu’on franchira pour rejoindre le chemin goudronné où trône un panneau indicatif du Conseil général. On bifurque à droite, puis on longe de jolies propriétés. Au panneau du « Chemin du Puis de Vences », attention, prendre le chemin de terre à droite qui, 50 mètres plus tard environ traverse le pont du canal puis le tunnel taggé du TGV jusqu’au domaine de « Chante Grillet ». A gauche de l’entrée du domaine, derrière la barrière métallique, on rejoint la piste bordée par le grillage à droite et le canal à gauche sur laquelle on chemine durant près d’une demi-heure jusqu’à un pont. Ne pas traverser le canal mais prendre la partie du sentier jaune qui remonte en face. Après une petite ascension, en crête, plusieurs chemins se croisent alors. Le sentier jaune fait un angle droit. En mettant le cap au Nord, on pend la direction du parking. En allant vers le sud, celle de l’Aqueduc. Il nous faudra toutefois marcher encore un bon kilomètre, passer une nouvelle barrière métallique et cheminer à travers les remparts et les ruines de l’Oppidum appelé « Camps Marius » pour admirer cet ouvrage qui permet aux eaux de franchir l’Arc et d’alimenter Marseille depuis 1847. Le panorama est juste fantastique. Mais n’hésitez pas à descendre jusqu’à la route pour en apprécier les arches sous toutes leurs facettes, avant de rebrousser chemin sur un bon kilomètre et prendre cette fois le sentier qui met le cap au Nord pour rejoindre le parking.

Avis des randonneurs sur cette balade

Evaluation des randonneurs sur cette balade

0/5
0
  • Superbe balade !
    0
    (0 votes)
  • Un bon moment
    0
    (0 votes)
  • Peut mieux faire
    0
    (0 votes)
  • Je n'ai pas aimé
    0
    (0 votes)
  • J'ai détesté
    0
    (0 votes)
Laissez votre avis !
Donnez une note à cette balade
(5 étoiles : balade parfaite !)
Votre commentaire a bien été envoyé

Vous aimez Se-balader ? Soutenez-nous !


Likez-nous aussi sur Facebook, merci !